Il y a quelque chose qui cloche dans notre vision de la science et de la médecine en particulier. Elle est soumise au fric. Quel étonnement, quel effroi de savoir que certaine femme renoncent à leur enfant pour du fric, afin que leur foetus servent à concevoir des produits de beauté. On a déjà entendu parlé d'utilisations douteuses des placentas. Mais d'une personne ? De son corps ?

Une phrase étonnante de stupidité est « Si l'avortement est un meurte, la masturbation est un génocide. » Et toute fécondation par le même raisonnement. C'est une négation de l'homme que de considérer un foetus comme un simple amas de cellule. De définir arbitrairement (suivant la législation du pays), à partir de quel moment le foetus est un homme. Quand il est viable, quand son coeur bas, quand son cerveau ressemble trop à un cervaux, quand on vois son sexe, quand il bouge et pouquoi pas quand il dit "maman" ??? En France, un foetus de moins de 22 semaines est considéré comme un « déchet hospitalier ».

Ce serait dommage que l'Homme soit qu'un animal qui ait la malchance de le savoir.

Quelques liens